LES PRODUITS DU TERROIR

Les spécialités et les produits du terroir entre culture et tradition

LE GÉNÉPI

Liqueur de couleur jaune doré avec des reflets verts obtenue à partir  d’une des plantes les plus emblématiques de la vallée de Suse.

Cette petite plante de haute montagne pousse sur les moraines et les pierriers des montagnes à des altitudes de plus de 2.300 mètres.

La culture populaire distingue le génépi mâle du génépi femelle. Toutefois, quatre espèces différentes du genre Artemisia (mutellina, glacialis, spicata et genepi) sont regroupées sous cette appellation.

LES GAUFRES

Des gaufres rondes aux ingrédients simples comme l’eau, la farine et la levure. La pâte est cuite à feu vif sur les gaufriers, plaques en fonte à la forme typique en nid d‘abeille. Les plaques sont enduites de lard pour donner du croquant aux gaufres et empêcher que la pâte ne colle.

Les gaufres se mangent nature ou farcies avec de la charcuterie et du fromage ou bien avec du miel, de la confiture et de la crème au chocolat.

Les gaufres sont une spécialité souvent mise à l’honneur durant les fêtes villageoises de la vallée de Suse. Autrefois, toutes les familles possédaient leur plaque en fonte qu’elles faisaient chauffer sur le poêle à bois. A cette époque, les  gaufres (gòffre en occitan, italianisé en “gòfri” ) étaient le parent pauvre du pain qu’elles remplaçaient souvent.

LE MIEL

Les miels de châtaigner, de tilleul ou d’acacia sont les plus répandus dans la région. Il ne faut, toutefois, pas oublier le miel mille fleurs qui reste l’un des plus prisé.

Le miel mille fleurs alpin est le fruit de la pratique du nomadisme des ruches dans  des lieux de montagne où les fleurs aux essences et aux parfums  très intenses aromatisent le nectar.

Le miel de rhododendron est plutôt rare. Il est  produit en très petites quantités entre fin juin et début juillet, au cours de la période de floraison de la plante, à des altitudes comprises entre 1500 et 2000 mètres. D’un goût doux et délicat, il se présente sous une forme  cristallisée.

LES POMMES DE TERRE

Les pommes de terre de montagne sont appréciées pour leurs qualités organoleptiques particulières.

En effet, la plante poussant dans les montagnes emmagasine dans ses tubercules des sucres spéciaux qui la rendent beaucoup plus savoureuse que celle poussant dans les plaines.

La couleur de la chair des pommes de terre varie du jaune au blanc selon les variétés cultivées. Elles sont  de bonne consistance et résistent à la cuisson sans éclater.

Les pommes de terre sont produites dans toute la vallée. Toutefois, les plus  prisées sont les pommes de terre de Sauze d’Oulx, Cesana Torinese, Novalesa et du hameau Ramat de Chiomonte.

LE FROMAGE TOMA

Fromage produit, dans les alpages, avec du lait de vache.

Le fromage Toma est un fromage à pâte compacte dure et rugueuse, de couleur jaune foncé et, si affiné longtemps,  à pâte friable et persillée. Sa saveur varie du doux acide si elle est fraîche au piquant acide si elle est affinée. Les meules cylindriques pèsent entre 3 et 10 kilos.

La particularité de ce fromage réside dans le processus utilisé pour sa caséification. En effet, le caillé est formé à partir du lait que l’on a laissé s’acidifier durant 48 heures duquel on retire ensuite la crème qui est à son tour caillée et pressée. Les raisons de cette technique de production sont liées au fait qu’autrefois le beurre était vendu sur les marchés du fond de la vallée à des prix très élevés. Il s’agissait donc d’un produit très rentable pour les bergers des alpages qui en produisaient de grandes quantités en laissant le lait s’acidifier naturellement duquel ils retiraient ensuite les matières grasses. Le lait restant après la mise en œuvre de cette procédure n’était pas gaspillé. En effet, il  était caséifié et permettait de produire la fromage Toma de lait brusc (littéralement lait aigre).

Une deuxième théorie repose sur la faible quantité de lait trait dans les alpages. Le producteur de lait devait – afin d’obtenir une production suffisante de fromages et de beurre, réunir le lait de 2 ou 3 traites, avec l’utilisation subséquente du lait  caillé des premières traites. L’acidification naturelle a lieu plus facilement  l’été à cause des températures élevées. Par conséquent, le fromage était produit exclusivement dans les alpages.

LES EXPLOITATIONS AGRICOLES

Cultiver Roche Silvano
Fromages

Fraction Mollieres
Portable: 3468126067

Cultiver Bermond Daniele
Fromages, pommes de terre, légumes

Fraction Sansicario
Portable: 346.0920355

Cultiver Manzon Elena
Fromages, charcuterie, légumes

Fraction Fenils
Portable: 0122.89400

Cultiver Gorlier Michelangelo
Miel, légumes

Champlas Seguin
Portable: 333.2119496

VOUS N'AVEZ PAS TROUVÉ
CE QUE VOUS CHERCHEZ?

Remplis le formulaire!

Pour recevoir toutes les informations dont tu as besoin, remplis le formulaire ou envoie un message à l’adresse e-mail info@comune.cesana.to.it si tu veux contacter la mairie ou bien visite le site internet de la mairie comune.cesana.to.it

Nous te répondrons le plus rapidement possible!

    Tous les champs marqués du symbole * sont obligatoires